Intransigeance face aux assaillants de l’uniforme et de la République !

Aujourd’hui une Policière Municipale de La Chapelle-sur-Erdre a été attaquée à coups de couteau dans son poste.

Après l’avoir grièvement blessée, l’assaillant s’est enfui avec l’arme de service de celle-ci. Il l’a utilisée contre les Forces de l’Ordre lors de son interpellation faisant deux blessés de plus.

L’individu a été « neutralisé ».

Cet évènement majeur démontre une nouvelle fois que le tout-venant qui “pète un plomb” tout comme les terroristes organisés ou « les loups solitaires » ne font plus aucune différence entre les uniformes et cherchent à tuer du « flic », comme du pompier, tout ce qui incarne l’État, la République et la France.

Plusieurs questions se posent :

  • Comment incarcérer les radicalisés ?
  • Comment les ramener sur le chemin de la législation de la République et du droit commun ?
  • Que faire de ceux-ci une fois leur peine accomplie ?

Au sein de l’Appel au Peuple, nous considérons que ces personnes ayant la double nationalité doivent être expulsées, séance tenante, vers leur autre pays, que l’individu soit d’accord ou non ; et pour les « Français », qu’ils soient maintenus en « détention » jusqu’à ce que « la guerre » dont nous parlait le président Emmanuel Macron soit terminée et gagnée.

Cela pose la question de la sécurité des Forces de l’Ordre elles-mêmes, de leurs formations et de la généralisation de l’armement pour toutes les polices municipales ainsi que, pourquoi pas, celles de la sécurité privée.

Nous apportons tout notre soutien à la policière blessée en particulier, et à l’ensemble des Forces de l’Ordre en général.

 

Grégory Baudouin
Membre du Bureau National
Délégué régional en Bourgogne pour l’Appel au Peuple