“Fête de la démocratie” du 29/05/2021, l’Appel au Peuple était présent !

Samedi 29 mai pour la « fête de la démocratie » organisée par l’équipe de referendum-ue.org, quel plaisir de se retrouver sur la place Vauban à quelques pas du tombeau de l’Empereur et de la statue du maréchal Gallieni. Vauban, Napoléon, Gallieni trois grands serviteurs d’une France souveraine. Ils n’avaient pas le « même maillot » mais ils avaient la même passion. La passion pour cette certaine idée de la France attachée à la souveraineté nationale et populaire.

La défense de cette France souveraine, pour les plus anciens le combat a commencé en 1992 et le sinistre traité de Maastricht contre lequel le regretté Philippe Seguin avait prononcé l’un des plus beaux discours de la Vème république. Ce combat nous l’avions perdu de peu face aux médias à la solde, déjà de Bruxelles et de Berlin …

Plus près de nous, la Constitution Européenne que le président Chirac, pensant sûrement l’emporter avec facilité, présenta aux Français pour qu’ils puissent prendre leur destin en main. Une campagne épique amena au résultat que nous connaissons tous et que nous avons célébré ce 29 mai : le NON du peuple de France …

Ce NON, ce choix populaire sera volé aux Français en 2008 par le président Sarkozy qui portera le traité de Lisbonne et le Parlement eurogodillot qui le votera.

Alors qu’aujourd’hui le président de la République vient parler de souveraineté européenne, alors que le président de la République vient parler de déconstruire l’Histoire de France, il est à nouveau temps de dire stop. Stop aux attaques incessantes contre la souveraineté de notre pays, stop à la mise à l’écart du peuple de France.

La France deuxième puissance maritime du monde, la France membre permanent du Conseil de Sécurité des Nations Unies, la France porteuse de la Francophonie, la France phare de la liberté et de l’égalité pour de nombreuses personnes à travers le monde, ne peut et ne doit devenir un de ces Landër européenne sous la tutelle de Bruxelles, de Berlin ou de quiconque. La France doit garder sa souveraineté pleine et entière, celle-ci passe par une autre orientation européenne. Cette orientation doit faire l’objet d’un appel au peuple.

« Par et pour le peuple » comme il est dit dans notre constitution. C’est pour cela que si les traités européens ne sont pas négociés en faveur du peuple français, nous demandons un référendum afin que les Français puissent se prononcer sur l’avenir européen de notre nation. L’appel au peuple est la solution la plus démocratique pour donner un cap à la France sur cette question essentielle qu’est celle de son engagement dans l’Union Européenne actuelle ou dans une voie différente.

David SAFORCADA
Président de l’Appel au Peuple




© Image de couverture par Julien Tromeur de Pixabay
© Image dans l’article par Adeline GUIBERT