Société

Lutter contre la pollution lumineuse

Il est important de s’attaquer au problème de la pollution lumineuse. En effet celle-ci pose des problèmes environnementaux et de santé publique en plus de rendre plus difficile le travail de nos astronomes.

Il est maintenant reconnu scientifiquement par l’Organisation Mondiale de la Santé que le dérèglement de l’horloge biologique peut causer de nombreux problèmes de santé, allant de l’insomnie au cancer en passant par la dépression, le diabète et l’obésité. Ce dérèglement est souvent lié à la perturbation d’une hormone fondamentale : la mélatonine, sécrétée lorsque nous dormons, en l’absence complète de lumière. La nuit est essentielle à notre vie. Des études ont montré que l’absence de nuit avait des effets négatifs sur la Faune et la Flore.

L’ONU prévoit à déclarer le ciel comme “patrimoine mondial de l’humanité”. Il faut donc être à l’avant garde dans ce combat.

Le développement de l’implantation d’éclairages LED ambres 1800k nous permettra non seulement de réduire la pollution lumineuse mais nous permettra également de faire de grandes économies d’énergie. Il est à noté aussi que les conditions de travail de nos astronomes seront améliorées.

Les mesures à prendre :

  • Faire un grand plan national d’éclairage public alternatif. Il faut remplacer tous nos éclairages actuels par des éclairages LED ambres dont le flux lumineux est orienté vers la surface à éclairer. Tous les éclairages publics froids sont à interdire. La lumière bleue est la plus dommageable pour le voilement des étoiles.
  • Réduire l’intensité de l’éclairage qui est actuellement excessive.
  • Ces nouveaux éclairages seront impérativement fabriqués en France. Nous pouvons nous appuyer pour cela sur la société Ledpower (100%”fabriqué en France”) par exemple.
  • Interdire l’installation des panneaux led publicitaires dans toutes les villes de France.
  • Ligne ferme et républicaine en matière d’immigration – Quotas des flux migratoires de manière à ne pas dépasser un pourcentage de naissances en France – Créer une Agence de Gestion de l’Immigration où se retrouveront des représentants des institutions (éducation nationale, logement, affaires sociales, intérieur, affaires étrangères) et contrôlant le regroupement familial. Une antenne de l’AGI dans les pays origines des flux migratoires. – Intégration reposant sur l’égalité – Fermeté pour la naturalisation (langue, valeurs et Histoire françaises) – Etendre la déchéance de la nationalité pour des cas très graves – Contrôle des populations du tissu scolaire – Revoir l’habitat pour mettre fin aux concentrations de populations
  • Lutter contre l’islamisation

Cessons de tolérer l’intolérable

A partir d’une philosophie généreuse, celle des Lumières, plus que louable puisqu’elle cherchait l’harmonie entre les Français comme entre les peuples, nous avons toléré l’intolérable.

Une autre vieille démocratie comme la nôtre, les Etats-Unis, ont mis en œuvre une culture de la liberté totale de religion. Il n’est pas rare de croiser là-bas des citoyens américains en tenues « musulmanes » (tenues par ailleurs jamais imposées par le Coran). Les sectes, condamnées en France notamment en raison des manipulations financières, sont totalement tolérées en Amérique du Nord au nom de la liberté de penser. Mais la démocratie américaine sait se défendre et la moindre atteinte à cette garantie de liberté peut être très sévèrement condamnée là-bas.

Nous avons fait le contraire. Au nom de la laïcité nous créons des lois interdisant le niquab dans l’espace public et, partout, dans nos conurbations peuplées de bobos passifs, on voit des femmes voilées sans que personne ne réagisse.

Si nous voulons sauver notre civilisation, il faut arrêter de tolérer l’intolérable et vivre dans l’esprit de nos Anciens qui nous léguèrent cette même civilisation comme une richesse héritée de siècles de réflexions, de luttes et de sacrifices générationnels. De leur temps il y avait certes des « maisons de tolérance » mais on ne tolérait pas n’importe quoi.

Monsieur le Président de la République, vous parlez maintenant avec des mots belliqueux comme Monsieur Hollande parlait déjà de guerre en 2015. Tout comme Monsieur Valls aujourd’hui, subitement revenu de Catalogne après un échec à l’élection municipale de Barcelone (on est à la limite de la déchéance).

Mais les Français en ont ras le chèche.

A vous qui confondez nazisme et colonialisme, je voudrais rappeler que le chèche c’est cette écharpe qui permet de se protéger des intempéries de l’Afrique du Nord.

S’il vous plaît, halte aux paroles anachroniques, halte aux engagements sans suite, place à l’action ! Et puis soyez clair pour une fois. Il ne s’agit pas de séparatisme mais d’islamisme.

J’écoutais ce soir Monsieur Blanquer parler de « forces de fragmentation »…

C’est quoi ça ? j’imagine le professeur Maurice Genevoix, Chef de section en 1914, entraîner ses hommes à l’assaut en expliquant « Mes chers amis, pardonnez-moi, mais à 200 mètres les forces de fragmentation menacent notre idéal social… ». C’est du n’importe quoi, on dit « l’ennemi » tout simplement quand on est un chef de guerre.

Surtout quand on vient de perdre un de ses hommes, et des plus valeureux.

Vous parlez d’unité Monsieur le Président, bravo ! Alors donnez l’exemple et cessez de vous compromettre avec la dictature des associations loi de 1901. Surtout pas avec ces partis qui n’ont pas réagi immédiatement à la mort de Samuel Paty, ni avec ceux qui retournent soudainement leurs vestes.

Ca fait un demi-siècle que les politicards considèrent comme des imbéciles le Peuple le plus génial de la Terre. Ce Peuple français qui ne réclame plus qu’une chose, la réaction.

**

Alors réagissez, vous nos gouvernants ! L’opposition contre Erdogan, le frère musulman qui finance les islamistes dont les navires narguent notre Marine, est un bon début. Mais il faut passer à l’action.

Réagissez car la France est au cœur d’une guerre de civilisation qui menace son avenir. Nos valeurs civilisationnelles résultent d’un amalgame réussi de toutes les régions, de toutes les religions et de toutes les raisons.

La menace directe, elle, vient des extrémistes d’une seule religion, des zones urbaines ignorantes de nos traditions séculaires, et résulte d’un instinct bestial qui ne pense même plus aux punitions infernales que pourrait leur réserver le massacre d’innocents.

Réagissez contre ces arriérés mentaux qui inondent nos réseaux sociaux et mettez enfin en place un contrôle efficace de la haine sur la toile.

Réagissez par la dissolution de toutes associations islamistes. Vos services les ont identifiées.

Réagissez en expulsant TOUS les individus non français qui constituent une menace pour notre ordre publique, et non pas seulement 15% d’entre eux, dont la plupart reviennent impunément.

Réagissez en fermant TOUTES les Mosquées islamistes, elles sont parfaitement connues de vos services de renseignement.

Réagissez en expulsant tous les imams radicalisés.

Réagissez en créant, comme vous y invite France Bonapartiste, un véritable Conseil Musulman.

Je vous offre, dans cette perspective, une petite leçon d’Histoire, à vous qui considérez le colonialisme français comme un crime contre l’humanité :

Napoléon Ier et son brillant administrateur Régnaud de Saint Jean d’Angély créèrent un Sanhédrin Français en convoquant les représentants des Juifs de toutes les régions françaises. Ils les laissèrent définir les conditions de leur intégration totale à notre société.

Depuis nos compatriotes de confession israélite sont une part inaliénable de la Nation. Et savez-vous qu’ils prient à chacune de leur célébration dans les synagogues « pour la République Française », sans jamais y manquer ?

Monsieur le Président faites de même, réunissez les représentants de la communauté musulmane française et obligez-les à répondre, sous six mois, à la question : « que devez-vous faire pour vous intégrer totalement à la société française ».

Vous serez surpris de leur perspicacité et de leurs propositions. Je sais que Monsieur Castaner cherche un boulot sérieux, mais s’il vous plaît, n’en faites pas un Régnaud de Saint Jean d’Angély de crainte que la question ne devienne « que doit faire la société française pour vous intégrer », c’est bien le contraire qu’il faut faire et sans plier le genou.

Alors nous aurons des imams qui accepteront nos mœurs, nos coutumes, nos traditions et qui condamneront de l’enfer éternel les assassins d’innocents. Vous aurez un Chef de l’Islam français comme interlocuteur avec une véritable autorité sur les mosquées.

Réagissez en punissant très sévèrement une insulte, ou une agression envers des militaires ou des policiers. Réagissez par une législation claire et dissuasive protégeant nos enseignants.

Réagissez parce que nos concitoyens musulmans, ceux qui veulent vivre en paix en bénéficiant des avantages que vous leur garantissez, ne veulent surtout pas d’amalgame avec les arriérés mentaux qui massacrent au nom d’un fanatisme.

Il doit y avoir de l’ordre de 20% de musulmans qui sont candidats à l’engagement dans l’Armée Française. J’ai personnellement recruté près de 30% de techniciens d’origine maghrébine dans l’industrie. Je n’oublie pas que la grande majorité des victimes d’attentats islamistes sont d’abord des musulmans.

C’est pour eux que j’ai écrit ces lignes.

Nous n’avons pas réussi à « terroriser le terrorisme » comme le souhaitait Charles Pasqua.

Nous avons plutôt « toléré l’intolérable », il faut désormais « épouvanter l’épouvantable ».

François HARARI